Le « Flying High Challenge » va sélectionner cinq villes britanniques pour étudier l'utilisation des c-drones en milieu urbain. Image: Flying High

UK : Cinq villes seront sélectionnées pour une consultation sur les c-drones

Politique • règlements • espace aérien

La fondation Nesta, une organisation caritative basée au Royaume-Uni, et Innovate UK, un organisme gouvernemental de financement de la recherche, ont annoncé un programme baptisé Flying High Challenge pour cinq villes britanniques afin de travailler si une politique urbaine concernant des c-drones.

Le « Challenge Prize Center » de Nesta organisera un engagement de collaboration avec les villes sélectionnées à la mi-février, en élaborant des plans basés sur les besoins de chaque communauté locale tels que le transport médical, les premiers intervenants, le sauvetage, surveillance de la circulation, livraisons, et inspections d’infrastructure. La sélection se fera sur la base de trois critères généraux : vision, engagement des parties prenantes et capacité à s’engager. Un rapport sera publié en avril 2018.

Les aspects liés à la technologie, à l’infrastructure, à la responsabilité, à la sécurité et à la vie privée des c-drones en milieu urbain seront abordés, et des propositions spécifiques de réglementations visant à favoriser le développement et l’utilisation des c-drones tout en prenant en compte les inquiétudes du public. En particulier, les développements à venir, tels que les c-drones autonomes et les réseaux 5G, devraient être pris en compte.

Baroness Sugg, ministre britannique de l’Aviation, a déclaré:

« Les drones ont un grand potentiel et nous voulons faire tout notre possible pour exploiter les avantages de cette technologie au fur et à mesure de son développement. Mais si nous voulons réaliser le plein potentiel de cette technologie incroyablement excitante, nous devons prendre des mesures pour mettre un terme à l’utilisation illégale de ces appareils et résoudre les problèmes de sécurité et de confidentialité. Ces nouvelles lois [permettront] à la grande majorité des utilisateurs de drones de continuer à voler de manière sûre et responsable, tout en ouvrant la voie à la révolution technologique des drones et à la révolution des entreprises et des services publics. »

Le projet sera financé par le fonds britannique Industrial Strategy Challenge Fund. L’autorité de l’aviation civile du Royaume-Uni, le Civil Aviation Authority (CAA), la société de contrôle du trafic aérien NATS et l’Université de Cranfield sont des participants.