Selon Parrot, l'ANAFI a été inspiré par des insectes. Image: Parrot

Parrot lance la caméra volante pliable ANAFI

Matériels & systèmes Photographie • tournage

Le constructeur français Parrot, N°2 mondial du c-drone en unités après le chinois DJI, a annoncé un appareil pliable grand public. Baptisé ANAFI, selon le fabricant il est moins bruyant par rapport aux modèles précédents. Il est positionné comme une caméra volante pour des selfies et dronies et offre des caractéristiques inédits pour des c-drones comparables, comme une caméra orientable à 180° dans un support à suspension.

En développement depuis deux ans selon la société et inspiré par la biomimétique — des insectes –, l’ANAFI met le caméra à la tête de son corps en carbone. Pesant 320g (0.7 lb) seulement, le c-drone a une autonomie de 25 minutes grâce à sa batterie intelligente 2700 mAh lithium-polymer (LiPo) à 2 cellules, qui peut être rechargé avec un câble USB en voiture, par un ordinateur ou par un powerbank. Parrot affirme qu’en mode sport, le drone peut résister le vent jusqu’à 50km/hr (31 mph) et atteindre une vitesse maximum de 55 km/hr (34 mph) aux températures allant de -10°C à +40°C (14°F à 104°F).

Le caméra est capable de prendre du vidéo 4K HDR à 100 Mbps en format H.264 — c’est un premier pour un c-drone léger — et des photos à 21MP, s’appuyant sur un capteur Sony IMX230 et un processeur vidéo Ambarella, comparable à ceux utilisé dans les applications d’auto-conduite du secteur automobile. Les vidéos peuvent être enregistrés sur une carte microSD à bord (les modèles Parrot précédentes n’avait que du mémoire flash) ou diffusé en direct à 720p HD à travers la connexion wifi à une distance de 4km (2.5 miles). Le support de suspension peut s’incliner à 180° au vertical et 80° à l’horizontal. Un zoom sans perte à 2.8x en 1080p HD est standard, avec un zoom numérique 3x disponible.

Une pléthore d’effets vidéo sont disponibles y compris ralenti, hyperlapse (pour des prises prolongées tels que couchers de soleil), cinéma 17:9 et fréquence d’images élevées, et Dolly Zoom, un effet vu pour la première fois dans le film Vertigo (1958) d’Alfred Hitchcock. Les dronies — selfies en vidéo — offrent plusieurs effets, cependant ceux-ci requiert l’achat de l’option logiciel FollowMe pour l’appli de pilotage.

Le contrôleur pliable Skycontroller3 a un support pour smartphone pour tourner l’appli Freeflight6 qui offre positionnement GPS & GLONASS et géofencing défini par l’utilisateur. L’autonomie est de 2.5 heures avec un portable Androïde, 5.5h avec un iPhone. Cet écart existe parce que le contrôleur recharge le téléphone sous Androïde, ce qui n’est pas le cas pour l’iPhone. En cas de perte de connexion du contrôleur ou niveau de batterie faible dans le c-drone ou son contrôleur, l’appareil est programmé de retourner à son point d’origine.

L’ANAFI est disponible à partir du 1 juillet et le PDSF est €699 EU, £629 UK, and $699 US. L’option FollowMe est disponible à l’achat dans l’appli pour $19,99.

ANAFI c-drone
L’ANAFI porte ses antennes wifi dans ses pieds

ANAFI c-drone folded
Plié, l’ANAFI est à peu près la taille d’une bouteille d’eau