Le comité UASSC s'emploie à appliquer des normes existantes et à en identifier de nouvelles, pour l'écosystème américain des c-drones. Image:ANSI/UASSC

L’organisation de normalisation américaine ANSI publie une ébauche de travail sur les c-drone pour commentaires

Politique • règlements • espace aérien

L’ANSI (American National Standards Institute) a publié pour commentaires l’ébauche de travail de son aperçu et de ses recommandations concernant les normes américaines pour les c-drones. Le « Standardization Roadmap for Unmanned Aircraft Systems » (feuille de route de la normalisation pour les systèmes d’aéronefs sans pilote), version 1.0 [format Microsoft Word format uniquement], a été préparée au cours de l’année écoulée par le comité Unmanned Aircraft Systems Standardization Collaborative (UASSC), créé en 2017 et composé de 400 participants, avec les sponsors suivants :

Les 30 premières pages du document de plus de 200 pages énumèrent 57 domaines problématiques, appelés « gaps » (lacunes), dans lesquels aucune norme ou spécification technique publiée n’existe. Dans chaque cas, des recommandations sont rensignées et une ou plusieurs organisations de normalisation (SDO) répertoriées. Plus de la moitié des lacunes sont définies comme hautement prioritaires et trois seulement comme moins prioritaires. Chaque lacune est étiquetée avec un code et a été regroupée dans l’un des thèmes suivants :

  • Navigabilité
  • Opérations aériennes – sujets généraux
  • Opérations aériennes – inspection des infrastructures et services commerciaux
  • Opérations aériennes – sécurité publique
  • Qualification du personnel, certification et formation

Parmi les lacunes répertoriées, citons les suivantes: Systèmes de détection et d’évitement (A8), Systèmes d’enregistrement aéroportés protégés contre les collisions (A10), Parachute comme atténuation des risques pour les personnes (A16), Confidentialité (O1), Identification à distance et suivi : diffusion directe ( O8), Opérations UAS et météo (O5), Inspection de façades de bâtiments à l’aide de drones (I3), Inspection de lignes de transmission (I9), Application de pesticides (I10), Opérations anti-UAS/drones (S9), Affichages et commandes (P7).

L’objectif du groupe UASSC n’est pas d’élaborer de nouvelles normes, mais d’identifier les besoins lorsque des normes existantes doivent être modifiées ou que de nouvelles doivent être créées, évitant ainsi des inefficacités telles que le double emploi dans le processus traditionnellement lent d’élaboration de normes industrielles établies par consensus. Parmi les objectifs déclarés du comité figurent l’identification des activités de recherche et développement (R&D) préalables à la standardisation — nécessaires dans 36 cas — ainsi que la coordination et l’adaptabilité internationales, définies comme une politique américaine cohérente et coordonnée au niveau international, plus précisement l’International Civil Aviation Organization Remotely Piloted Aircraft Systems Panel (ICAO-RPASP) et le Joint Authorities for Rulemaking on Unmanned Systems (JARUS).

La période de consultation publique de l’ANSI s’étend jusqu’au 29 octobre 2018. Un formulaire en ligne [format Microsoft Word] et des instructions [PDF] sont disponibles. La prochaine version devrait être publiée à la fin de l’année.