Le drone Bee retourne à son berceau de chargement grâce à un ingénieux tapis conique. Image: Sunflower Labs

Sunflower Labs lance un système de sécurité domestique haut de gamme

Matériels & systèmes Sécurité • autorités • contre-mesures

Sunflower Labs, une start-up fondée en 2016 avec des bureaux à San Francisco et à Zurich, lancera un système sophistiqué de sécurité pour la maison en plein air basé sur un abonnement, comprenant un c-drone autonome pour le marché résidentiel haut de gamme.

Le système comporte trois composants :

  • « Bee » (abeille) — un quadricoptère autonome équipé d’une caméra programmé pour surveiller une propriété tout en évitant les obstacles
  • « Hive » (ruche) — ​​un hangar de rechargement de la taille d’un chenil qui abrite et recharge le drone Bee
  • « Sunflowers » (tournesols) — poteaux d’éclairage de jardin, chacun avec plusieurs capteurs de mouvement et de vibration, mais sans caméra pour plus d’intimité

Les capteurs Sunflower travaillent ensemble pour identifier les personnes, les animaux et les véhicules, et sont en mesure de distinguer les comportements inhabituels des comportements habituels, ce qui réduirait considérablement les faux positifs. Si un intrus est détecté, le hangar s’ouvre, le drone décolle, une alerte est envoyée au smartphone du propriétaire (sur ou hors site) ou au service de surveillance, et le drone survole l’intrus comme indiqué par un ou plusieurs des capteurs présents. Avec une vue aérienne, même la nuit, le propriétaire ou le service de surveillance peut rapidement évaluer la situation et décider de convoquer ou non la police.

Le Bee c-drone, qui a 15 minutes de vol pour 30 minutes de charge, est préprogrammé pour éviter de filmer au-delà du périmètre de la propriété. La société indique que les sites jusqu’à 2,4 hectares (6 acres) peuvent être surveillés. Au retour au berceau conique de la ruche Hive, les portes basculantes se ferment et le drone se recharge via un anneau de charge conducteur aligné sous les moteurs du drone. Le système, basé sur un abonnement avec remplacement du matériel endommagé, surveille les conditions météorologiques et permet un lancement par pluie et vent modérés jusqu’à 50 km/h (30mph) et des rafales soutenues à 65 km/h (40mph). L’appli pour smartphone permettra le vol manuel vers un point désigné, par exemple pour inspecter les gouttières.

Parmi les investisseurs,General Catalyst, Stanley Ventures (l’unité d’innovation de Stanley Black & Decker ), l’investisseur providentiel et PDG de Sourcenext Nori Matsuda, et Phil Libin, PDG et co-fondateur de l’incubateur de start-ups All Turtles et ancien PDG d’Evernote.

La société enregistre des réservations tout en négociant avec des partenaires de fabrication. La gamme de prix et les dates d’expédition pour les États-Unis ou d’autres pays ne sont pas encore disponibles.